MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

Fédération de Haute-Garonne

Fédération de Haute-Garonne

Tous surveillés !

 
 
 

Peu après avoir annoncé son plan d’austérité à Toulouse attaquant méthodiquement les services publics locaux,  la mairie ose vanter l’augmentation du nombre de caméras à Toulouse 

(oubliant notamment l’engagement de campagne de la droite de ne pas augmenter les impôts, ils augmentent finalement jusqu’à 15 % ! Et faisant payer aux plus pauvres les conséquences de l’austérité municipale remettant en cause la gratuité de la cantine pour les familles les plus démunies)

 

Doit-on rappeler que les dispositifs de vidéo surveillance ont été dénoncés  pour leur inefficacité à résoudre les problèmes d'insécurité et   pour leur coût exorbitant par  la cour des comptes  dans un rapport en 2012   Depuis 25 ans, aucune étude d'impact n'a réussi à démontrer l'efficacité du dispositif. A Londres, ville la plus « vidéo-surveillée » du monde avec 500 000 caméras , Scotland Yard a officiellement reconnu « l’échec complet » de ce dispositif

 

Les hypothèses réalistes évoquent plutôt à 30000 euros l'installation d'une caméra et 20000 euros le coût d'exploitation par an ce qui fait un total de 45 millions d'euros en 6 ans ! ( https://arnaudbernard31.wordpress.com/)

 

Jeunes communistes, nous ne sommes pas contre la sécurité. Mais la véritable sécurité a plusieurs dimensions : elle est sociale : avoir un emploi, des conditions de travail stables, un logement, la possibilité de se former tout au long de sa vie. La précarisation de nos vies que nous impose le système capitaliste doublé d’une dérive liberticide que l’on observe avec la loi sur le renseignement est tout sauf de la sécurité pour les citoyens.

 

La sécurité physique des individus doit exister pour TOUS les quartiers (car bien souvent, les quartiers populaires subissent un désengagement réel de l’État avec la fermeture de commissariats. Cette sécurité passera bien plus par une présence au quotidien de policiers de proximité, (pas de cow-boy adeptes des contrôles au facies), que par la mise en place de caméras coûteuses, inefficaces et qui ne font que repousser les problèmes 100 mètres plus loin pour mieux les masquer sans chercher à les résoudre comme l’ont fait les arrêtés anti-prostitution.

 

Les jeunes communistes de haute garonne dénoncent le gâchis de telles mesures; ces choix budgétaires coûteux d'une droite réactionnaire pourraient être utilisés pour de véritables services publics de proximité

 
 

Tous surveillés !